Gabrièle Fontana | Je suis les visages que je croise

Gabrièle Fontana | Je suis les visages que je croise

posted in: Past Exhibitions | 0

Ce projet part d’un souvenir. Train de nuit entre Genève et Amsterdam, il y a longtemps. L’extérieur est absent. Seule dans un compartiment avec le reflet de mon visage sur les vitres, démultiplié. Le même, le même, le même. J’étouffe. Sortir au plus vite. Vers un autre. L’autre. Sa différence va me sauver de l’enfermement. C’est là que tout a commencé.

Je tente de me souvenir des visages croisés dans ma vie. Ils sont gravés quelque part en moi. Une impression diffuse, des impressions superposées, une abondance d’impressions. Je suis étourdie. Face à face. Visages de craie tracés dans la terre. Chuchotement de la matière vive. Cri de la matière sourde. Visages à nu, peau, poils, cornes. Un homme, une bête entrecroisés. Des coiffes, des parures, visages de cérémonie. Peau blanchie. Cernés de noir, fardée de rouge, les yeux, la bouche sont en excès. Visages travestis. Il ou elle ? Il et elle. De Madagascar à Stockholm, de Bombay à New York, les visages du monde remontent le temps jusqu’à moi.

Montréal, le 2 février 2017.

I am the heads I come across

This project starts with a memory. Night train between Geneva and Amsterdam, long ago. The outside world is absent. Alone in a compartment, my face endlessly reflected in the windowpanes. The same. The same. The same. Smothering. I need a way out, right away, to another. The Other. Its difference will save me from confinement. It’s then everything started.

I try to recall the faces I’ve encountered throughout my life. They’re inscribed some place in me. A diffuse impression, superimposed impressions, an abundance of impressions: dizzying. Face to face. Chalk faces traced in earth; whisperings of living matter. Wailing of mute matter. Bare faces, skin, hair, horns. Man and beast intertwined. Headdresses, finery, ceremonial masks. Whitened skin. Black-rimmed, blushing red, the eyes, the mouth are excessive. Cross-dressed faces. Him or her? He and she. From Madagascar to Stockholm, from Bombay to New York, the faces of the world travel through time toward me.

Montreal, February 2, 2017.
Translation : Karen I. Ocana

BIOGRAPHIE
Gabrièle Fontana est née en 1962 en Suisse, vit et travaille au Québec depuis 1996. Elle détient un diplôme de l’École Supérieure d’Arts Appliqués de Genève (céramique création d’objets) et une maîtrise de l’Université du Québec à Montréal (arts visuels et médiatiques). Son travail a été exposé tant en Europe qu’au Québec. Elle est récipiendaire de plusieurs prix et bourses. Ses œuvres font partie de plusieurs collections privées et publiques dont la Ville de Genève, la Ville de Châteauroux (France), le Musée de l’Ariana (Musée suisse de la céramique et du verre).
www.gabrielefontana.com

BIOGRAPHY
Gabrièle Fontana was born in Switzerland in 1962, and has lived and worked in Quebec since 1996. She was granted a Diploma in Ceramic Art Creation from the École supérieure d’arts appliqués de Genève, and an M.F.A. in visual and media arts from the Université du Québec à Montréal (UQAM). She has exhibited in Europe and Quebec. She has received several prizes and scholarships. Her work is held in several private and public collections, notably collections belonging to the city of Geneva, the town of Châteauroux (France) and the Musée de l’Ariana, the Swiss Museum of Ceramics and Glass.
www.gabrielefontana.com

 

Gabrièle Fontana installation